Panne à Montparnasse : comment se faire rembourser ?

  • A
  • A
Panne à Montparnasse : comment se faire rembourser ?
Les voyageurs victimes de la pagaille à Montparnasse pourront être remboursés. @ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

La SNCF a mis en place un système de remboursement intégral pour les voyageurs dont les trains ont été supprimés dimanche ou lundi. Ceux qui ont du retard seront également dédommagés. 

Beaucoup de Français censés prendre un train ou arriver à la gare Montparnasse ont exprimé leur ras-le-bol, dimanche : en plein week-end de chassé-croisé des vacances, une panne a contraint la SNCF à interrompre totalement le trafic dans cette gare, avant de le faire reprendre très progressivement. La panne n'était toujours pas réparée et la situation toujours compliquée, lundi. Pour rassurer les voyageurs, le groupe a commencé à communiquer sur les méthodes de remboursement mises en place.   

Remboursement pour les trains annulés. Premier cas de figure : les trains annulés. Cela a concerné 15% des voyageurs dimanche, notamment ceux dont les départs ou arrivées n'ont pas pu être délestés vers les gares d'Austerlitz ou de Lyon. Ces passagers ont 60 jours pour se faire intégralement rembourser, "quelles que soient les règles d'après-vente de leurs billets", indique le site de la SNCF. Cela concerne donc les billets non échangeables et non remboursables, par exemple. Pour percevoir son dédommagement, il suffit de se rendre sur le site Voyages-SNCF.com, en gare, en boutique, ou à une borne libre-service.  

Un système progressif pour les retards. Pour les voyageurs dont les trains ont eu du retard, la SNCF a mis en place un système particulier. "Le remboursement commence à 30 minutes (de retard, ndlr) et permet de récupérer 25% du prix du billet", explique Mathias Vicherat, porte-parole de la compagnie, interrogé par Europe 1. Un système progressif est ensuite mis en place et permet, selon son temps d'attente, de toucher 30, 50... voire 100% de la valeur de son voyage. "Nous avons décidé d'engager un remboursement exceptionnel, total, pour quatre heures de retard et plus", indique le porte-parole. 

Facture salée pour la SNCF. Au total, l'incident devrait coûter plusieurs millions d'euros au groupe, qui a déjà commencé à engager des dépenses, précise Mathias Vicherat. "Quand les trains arrivaient tard en gare à Montparnasse et Austerlitz notamment, des coupons de vingt euros ont été distribués aux voyageur pour les taxis. Des plateaux-repas ont par ailleurs été distribués dans la quasi-totalité des trains, pour permettre aux clients dont les trains étaient retardés de pouvoir quand même se nourrir."