Orelsan privé de bibliothèque à Paris

  • A
  • A
Orelsan privé de bibliothèque à Paris
Partagez sur :

La Mairie de Paris a décidé de retirer de ses bibliothèques le disque du rappeur Orelsan, au centre d'une polémique depuis la diffusion sur internet d'une chanson jugée violente envers les femmes.

Le disque du rappeur Orelsan "Perdu d’avance" a été retiré des bibliothèques parisiennes. Une décision assumée par Christophe Girard, adjoint au maire de Paris chargé de la culture. "Si nous sommes attachés à la liberté artistique, il est indispensable d’éviter qu’un public mineur ou non averti soit confronté à l’écoute de morceaux de musique dont les textes insultent les homosexuels et glorifient la violence faites aux femmes", justifie l'élu dans un communiqué.

Le syndicat Supap-FSU s’était ému de voir le disque d'Orelsan retiré des rayons des bibliothèques de la Ville de Paris, accusant la municipalité de "censure", selon Christophe Girard.

Le rappeur a créé une vive polémique en avril après la diffusion sur internet d'une chanson intitulée "Sale pute". Outre l'émoi suscité auprès des associations féministes, la secrétaire d'Etat à la Solidarité, Valérie Létard avait réclamé une loi condamnant "l'apologie ou l'incitation au crime sexiste".