Orages : "les gens ici n'ont jamais vu une telle déferlante", témoigne un maire breton

  • A
  • A
Partagez sur :

La commune de Torcé, en Ille-et-Vilaine, a été touchée par deux orages samedi. Une boulangerie a été détruite et plusieurs caves inondées, raconte le maire de la commune. 

Alors que Météo France a placé samedi 35 départements en vigilance orange pour les orages, l'est de la Bretagne, les Pays-de-la-Loire et la Région Centre ont d'ores et déjà été frappés par la foudre et les fortes pluies. Les départements les plus touchés sont l'Ille-et-Vilaine, la Mayenne et la Sarthe. À Torcé, village d'Ille-et-Vilaine, les perturbations ont occasionné d'importants dégâts, comme l'explique le maire de la commune Yannick Fouet, au micro d'Europe1. 

"C'est du jamais vu". Alors que le village avait déjà été touché par un gros orage en début de semaine, "le premier orage est intervenu vers 12h30 et là on vient d'en prendre un deuxième donc un peu moins violent mais celui de 12h30 a duré près de deux heures", raconte Yannick Fouet, qui évoque "de la grêle par moment". "On n'a pas de victimes à déplorer, mais beaucoup de caves inondées, des coulées de boue par rapport aux champs", décrit-il également. 

"On a une boulangerie qui est complètement détruite (...) c'est du jamais vu, les gens ici n'ont jamais vu une telle déferlante", conclut l'élu.  

La région parisienne touchée vers 20 heures. Tout au long de la journée, Météo France n'a pas cessé d'élargir la vigilance, notamment à la région parisienne, après avoir placé dans un premier temps le Calvados, la Charente, la Charente-Maritime, le Cher, les Côtes-d'Armor, l'Eure-et-Loir, le Finistère, le Gers, la Gironde, l'Ille-et-Vilaine, l'Indre, l'Indre-et-Loire, les Landes, le Loir-et-Cher, la Loire-Atlantique, le Loiret, le Maine-et-Loire, la Manche, la Mayenne, le Morbihan, l'Orne, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, la Sarthe, et l'Eure. En fin d'après-midi, Météo France a élargi la vigilance à la Dordogne et au Lot-et-Garonne. 

Les orages devraient toucher la région parisienne vers 20 heures tout comme la Basse-Normandie. Dans le même temps, un autre système orageux plus vaste encore va remonter des Pyrénées vers le Nord atteignant les Charentes en deuxième partie de nuit. Le risque de grêle est très élevé vers l'Aquitaine. Ce soir, les orages perdront d'intensité en se décalant vers l'Est en milieu de nuit.