Opération coup de poing d’agriculteurs devant l’Elysée

  • A
  • A
Opération coup de poing d’agriculteurs devant l’Elysée
Partagez sur :

Une centaine de Jeunes Agriculteurs ont déversé de la paille devant le palais présidentiel, avant d’être délogé par les CRS.

Les Jeunes Agriculteurs (JA) ont fait de Paris l’un de leurs lieux d’expression favoris. En octobre, les membres de la branche jeune de la FNSEA, le syndicat majoritaire dans le monde paysan, avaient enflammé des bottes de paille sur les Champs-Elysées. Jeudi, ils avaient choisi l’Elysée pour faire entendre leurs voix.

Vers 06h45, après être parvenus à tromper la vigilance des policiers, une centaine d’agriculteurs, membres des JA d’Ile-de-France et du Pas-de-Calais, se sont postés devant le palais présidentiel. En profitant du faible nombre d’agents sur place, ils ont alors déversé des bottes de paille devant la grille principale de l’Elysée et déposé des cagettes portant des slogans tel que "Sarkozy, trahison".

Damien Greffin, président des Jeunes Agriculteurs d’Ile-de-France, a ensuite pris la parole pour exposer les doléances des syndicalistes. Ce qui les a fait réagir, c’est d’abord la baisse des revenus dans le monde paysan, chiffré lundi à 34% de moyenne par le ministère de l’Agriculture. Le syndicaliste s’en est aussi pris au plan, "à côté de la plaque",présenté à la fin du mois d’octobre par Nicolas Sarkozy. "Nous ne voulons pas d’emprunt, mais des revenus", a-t-il lancé.

Les CRS sont ensuite intervenus sans ménagement pour déloger à coups de gaz lacrymogène les manifestants, qui ont été cantonnés dans une rue proche de l’Elysée. Après avoir été retenus pendant plus d’une heure, ils ont ensuite tous été interpellés

> Chute de 34% des revenus des agriculteurs en 2009