Oise : les chasseurs qui ont abattu un cerf privés de chasse pendant un mois

  • A
  • A
Partagez sur :

Le maître d'équipage qui a abattu un cerf dans le jardin d'un pavillon samedi dernier a été suspendu jusqu'à la fin de la saison de chasse à courre tandis que son équipage a dû annuler toutes ses battues pendant un mois.

L'abattage d'un cerf dans le jardin d'un pavillon de Lacroix-Saint-Ouen (Oise) samedi dernier avait provoqué un vif émoi. En conséquence de cet incident, la Société de Vénerie a décidé se suspendre l'équipage pendant un mois, rapporte Le Parisien

Des "négligences". Bien qu'il n'y ait pas eu d'infraction, il est reproché à cet équipage de ne pas avoir pris "toutes les dispositions nécessaires". La chasse à courre étant interdite dans ce village au titre d'un arrêté municipal, les chasseurs auraient dû considérer la zone comme "sensible". Il y aurait donc eu des "négligences" qui ont abouti à l'abattage de l'animal poursuivi dans le jardin d'un pavillon.

Le maître d'équipage suspendu. Le "maître d'équipage", Alain Drach a été suspendu jusqu'à la fin de la saison, soit en mars prochain. Quant au reste de son équipe, elle a été contrainte à annuler toutes ses sorties de chasse prévues pendant le mois à venir. Et pour éviter que de telles situations ne se reproduisent, la Futaie des Amies devrait définir des "zones sensibles" dans la forêt de Compiègne, rapporte Le Courrier Picard

Une enquête ouverte. Le parquet de Compiègne a confirmé avoir ouvert une enquête pour "constater ou pas les infractions de droit commun mais aussi de chasse".