Obama passe haut la main l’épreuve du feu

  • A
  • A
Obama passe haut la main l’épreuve du feu
Partagez sur :

72% des Français estiment que le président américain s’est montré à la hauteur pour sa première année à la Maison-Blanche.

"Moi, Barack Hussein Obama, je jure solennellement de remplir les fonctions de président des États-Unis fidèlement » : le 20 janvier 2009, Barack Obama est entré dans l’Histoire en devenant le premier président noir des Etats-Unis. Après un an à la Maison-Blanche, 72% des Français pensent qu’il s’est montré plutôt à la hauteur, selon les résultats d’un sondage TNS Sofres-Logica pour Europe 1. Une cote qui grimpe même à 76% parmi les femmes interrogées pour cette enquête.

2009 n’a pourtant pas été de tout repos pour Barack Obama, dont la popularité a chuté sous la barre des 50% aux Etats-Unis.

20 janvier : l’émotion de l’investiture
Sur les marches du Capitole à Washington, face à plus de deux millions de personnes, Barack Obama devient le 44e président des Etats-Unis. Et s’emmêle un peu au moment de prononcer son serment d’investiture.


21 janvier : le symbole Guantanamo
Dès le lendemain de son investiture, Barack Obama promulgue les décrets qui ordonnent la fermeture de la prison de Guantanamo, symbole des dérives de la lutte contre le terrorisme. Il ne devrait cependant pas réussir à tenir le délai qu’il s’était fixé : un an.

17 février : le défi de la crise économique
Barack Obama est confronté à la pire crise économique que les Etats-Unis ont connue depuis le krach de 1929. Il lance un plan de relance de plus de 700 milliards de dollars. Malgré cela, le taux de chômage reste à 10%, un niveau jamais atteint depuis 25 ans.

9 septembre : la bataille de la réforme de la santé
C’était un des points-clés de son programme électoral : donner une couverture médicale à quelque 46 millions d'Américains. Pour défendre cette idée, Barack Obama a dû monter plusieurs fois à la tribune cette année. La bagarre au Congrès se poursuit, âpre.

9 octobre : la surprise du Nobel de la paix
Dès sa première année de mandat, alors que les Etats-Unis sont encore en guerre en Irak et que des renforts sont envoyés en Afghanistan, le président américain est désigné prix Nobel de la paix. Barack Obama préfère se montrer humble.

25 novembre : le défi d’une Amérique plus verte
Barack Obama annonce qu’il viendra participer aux négociations finales du sommet de Copenhague et promet des engagements chiffrés contraignants. Reste à convaincre les Américains et leurs représentants de le suivre.

Et pour 2010 ? Les élections de mi-mandat sont prévues à l’automne. Un test à ne pas rater pour Barack Obama, faute de quoi sa marge de manœuvre politique pourrait être sérieusement réduite.

Sondage TNS-Sofres/Logica pour Europe 1, réalisé les 8 et 9 décembre 2009 auprès de 1.000 personnes, selon la méthode des quotas.