"Nuit debout" : la police disperse le rassemblement place de la République

  • A
  • A
"Nuit debout" : la police disperse le rassemblement place de la République
"Nuit debout" jeudi soir.@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Policiers et CRS ont évacué la place de la République dans la nuit de jeudi à vendredi à coups de grenades lacrymogènes. 

Les forces de l'ordre ont dispersé dans la nuit de jeudi à vendredi vers 1h30 plusieurs centaines de personnes qui refusaient de quitter la place de la République à Paris à l'issue d'un nouveau rassemblement de "Nuit debout" qui était autorisé jusqu'à minuit.

Grenades assourdissantes. "Dispersez-vous", a sommé un policier muni d'un porte-voix. Les forces de l'ordre ont ensuite eu recours à des grenades lacrymogènes et assourdissantes pour déloger les manifestants, qui ont scandé "Terroristes, terroristes". Plusieurs personnes ont été interpellées.

"Barricades". Une structure ronde faite de palettes et surmontée d'un toit, montée au cours de la soirée, a rapidement été saisie par les policiers. Des groupuscules non identifiés avaient appelé ces derniers jours sur les réseaux sociaux à "mieux occuper les lieux", "avec barricades", à l'issue de la manifestation contre la loi Travail jeudi après-midi. A plusieurs reprises dans la soirée, quelques jeunes, tournant autour de la place, ont jeté des bouteilles en verre sur les forces de l'ordre.

Éviter les "cortèges sauvages". Gendarmes et CRS bloquaient les issues de la place, empêchant tout départ en "cortège sauvage". De telles manifestations spontanées, parfois émaillées d'incidents, s'étaient régulièrement déroulées en marge de "Nuit debout" depuis le début du mouvement le 31 mars.