Nouvelle manifestation contre une usine accusée d'être "toxique" à Montreuil

  • A
  • A
Nouvelle manifestation contre une usine accusée d'être "toxique" à Montreuil
Depuis septembre, des riverains et parents se mobilisent.@ AFP
Partagez sur :

En juin, une leucémie a été diagnostiquée chez un écolier du quartier de Montreuil où se trouve une usine jugée "toxique" par les riverains. 

"Fermeture de l'usine polluante !" : quelque 300 personnes ont une nouvelle fois manifesté dimanche à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, contre une usine qu'ils accusent d'être "toxique". Depuis septembre, des riverains et parents se mobilisent. Le mouvement a pris une nouvelle tournure après qu'une leucémie a été diagnostiquée chez un écolier du quartier en juin. Et n'a pas faibli bien que plusieurs séries d'analyses conduites depuis, sous l'égide de la préfecture de Seine-Saint-Denis, aient conclu à "l'absence de risque pour les populations avoisinantes".

L'usine a été mise en demeure pour améliorer sa gestion des déchets. Selon la préfecture, l'exploitant, qui avait aussi été mis en demeure d'améliorer sa gestion des déchets et son système d'aération notamment, a entrepris les travaux demandés dans les temps impartis. Des éléments pas suffisants pour les manifestants: une enseignante du groupe scolaire voisin, qui préfère rester anonyme, juge ainsi les rapports de la préfecture "erronés": "les prélèvements ont été réalisés cet été, quand l'usine était fermée", a-t-elle indiqué.