Nouvelle-Calédonie : 6 gendarmes blessés au cours d'affrontements près de Nouméa

  • A
  • A
Nouvelle-Calédonie : 6 gendarmes blessés au cours d'affrontements près de Nouméa
@ FRED PAYET / AFP
Partagez sur :

Des véhicules ont également été incendiés dans la nuit de samedi à dimanche.

Six gendarmes ont été blessés, dont cinq par arme à feu, dimanche matin sur la commune du Mont-Dore, dans la banlieue de Nouméa, lors d'affrontements consécutifs à la mort, la veille, d'un jeune homme dans un contrôle routier qui a mal tourné, a annoncé le haut-commissariat de la Nouvelle-Calédonie.

La tribu de Saint-Louis. Les gendarmes intervenaient pour dégager des barrages empêchant la circulation sur la route longeant la tribu de Saint-Louis. Des véhicules ont été incendiés au cours de la nuit sur cet axe routier, ont rapporté les médias locaux. Ces actions font suite à la mort d'un jeune homme de 23 ans originaire de la tribu, intervenue la veille lors d'un contrôle de gendarmerie qui a mal tourné.

"Leurs jours ne sont pas en danger". Au cours de l'opération de déblaiement, "les gendarmes ont essuyé de nombreux jets de projectiles et d'armes à feu, a indiqué le haut-commissariat (équivalent de la préfecture en Nouvelle-Calédonie). Six gendarmes ont été blessés, cinq par arme à feu, dont deux plus sérieusement. [...] Leurs jours ne sont pas en danger". L'opération a aussitôt été suspendue et l'axe routier est demeuré impraticable au cours de la journée de dimanche. Afin de résoudre cette situation de crise, les représentants de la commune du Mont-Dore, de l'Etat et du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie se sont concertés ce dimanche au cours d'une réunion qui s'est tenue à la mairie du Mont-Dore.