Nouveaux incidents aux abords de St Louis en Nouvelle-Calédonie

  • A
  • A
Nouveaux incidents aux abords de St Louis en Nouvelle-Calédonie
La Calédonie est en proie à des violences depuis quelques semaines.@ FRED PAYET / AFP
Partagez sur :

Des jets de pierres et des tirs d'armes à feu ont conduit la gendarmerie à couper la circulation sur une route près de Nouméa.

La route qui longe la tribu de St Louis en Nouvelle-Calédonie a été coupée à la circulation dimanche, en raison d'une opération de gendarmerie pour faire cesser les jets de pierre et les tirs d'armes à feu, ont indiqué les autorités. Les gendarmes mobiles sont intervenus tôt dimanche matin après des caillassages et des tirs sur cette route dont les accès ont été fermés au nord et au sud de la tribu, a-t-on appris auprès du haut-commissariat de la République. A la mi-journée, cet axe était toujours fermé "les conditions de sécurité n'étant pas rétablies", a-t-on indiqué de même source.



"Des individus incontrôlables". Eric Gay, maire de la commune du Mont-Dore où se trouve St Louis, dans la banlieue de Nouméa, a déclaré aux radios locales qu'il s'agissait "d'individus dangereux et incontrôlables, qui veulent s'en prendre aux forces de l'ordre". Il a ouvert deux centres d'hébergement pour les automobilistes bloqués et mis en place un service de navettes maritimes pour les urgences. Ces incidents interviennent un peu plus de deux semaines après qu'un gendarme a mortellement blessé un jeune originaire de la tribu de St Louis, qui tentait de foncer avec une camionnette sur un de ses collègue, lors d'un contrôle. Six gendarmes avaient ensuite été blessés le dimanche 30 octobre lors d'affrontement entre les jeunes de la tribu et les forces de l'ordre. Une médiation avec la famille de la victime à St Louis avait permis de ramener le calme.

A la veille du bac. "On est dans une situation totalement différente aujourd'hui", a déclaré Eric Gay, jugeant toute médiation impossible à ce stade. Alors que les épreuves du baccalauréat commencent demain en Nouvelle-Calédonie, le vice-rectorat a décidé d'ouvrir un centre d'examen supplémentaire au collège de Plum au sud de St Louis pour qu'aucun élève ne se trouve dans l'impossibilité de se rendre aux épreuves. La semaine dernière, le gouvernement a annoncé l'envoi en Nouvelle-Calédonie de 53 policiers et gendarmes supplémentaires ainsi que des moyens pour répondre à la montée de la délinquance juvénile.