Notre-Dame-des-Landes bloqué : "Cela montre parfaitement le non-courage du gouvernement"

  • A
  • A
Partagez sur :

Alain Mustière, président de l’association "Des ailes pour l’Ouest", favorable à la construction de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes, juge "intolérable et incompréhensible" la non-décision du gouvernement concernant l'avenir du projet.

C'est l'un des dossiers qui empoisonnent le gouvernement depuis des mois. Où en est-on de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ? La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, invitée dimanche matin du Grand rendez-vous d'Europe 1, est favorable à un projet alternatif. Au début du mois, le gouvernement a repoussé la perspective d'une évacuation des zadistes. Une attitude qui provoque la colère d'Alain Mustière, président de l’association Des ailes pour l’Ouest, favorable au nouvel aéroport.

"C’est complètement intolérable et incompréhensible". “Les travaux devaient être terminés en décembre 2017. Aujourd’hui, ils ne sont pas commencés. Cela montre parfaitement le non-courage du gouvernement et le fait que toutes les décisions qui ont été prises ne sont pas applicables. Cela veut dire que toutes les décisions de justice ne sont pas applicables. C’est complètement intolérable et incompréhensible, explique Alain Mustière. On est dans un no man's land de non-décision. On n’évacue pas la ZAD, on ne fait pas l’aéroport, on ne sait pas si on va le faire. Même les habitants qui sont contre demandent à ce que l’on sorte enfin de ce bourbier.”