Nombre de chômeurs : Hollande salue une baisse "de plus de 100.000" depuis début 2016

  • A
  • A
Nombre de chômeurs : Hollande salue une baisse "de plus de 100.000" depuis début 2016
François Hollande a salué lundi une "baisse de plus de 100.000" du nombre de demandeurs d'emploi.@ Lionel BONAVENTURE/AFP
Partagez sur :

Même si "rien n'est joué", le chef de l'État a salué la baisse du nombre de chômeurs depuis le début de l'année, y voyant "une satisfaction". 

François Hollande a salué lundi une "baisse de plus de 100.000" du nombre de demandeurs d'emploi depuis le début de l'année 2016, y voyant "une satisfaction" même si "rien n'est joué". "Nous avons eu 240.000 créations nettes d'emplois depuis 17 mois", a également indiqué le président de la République lors d'une visite à Etna France, une PME familiale à Taverny, dans le Val-d'Oise.

"Même s'il faut faire attention parce que, le mois prochain, il y aura peut-être une augmentation, c'est vrai que la tendance des trois derniers mois, c'était inconnu depuis 2008", a souligné le chef de l'État. Interrogé sur le fait de savoir si, du même coup, il nourrissait des regrets d'avoir renoncé à briguer un second mandat, François Hollande, qui avait conditionné son éventuelle candidature à une baisse effective du chômage, a assuré que non : "Non, ça n'a rien à voir. C'est la satisfaction du travail engagé. Pas accompli mais engagé."

"On n'a pas encore dit notre dernier mot". "C'est une satisfaction quand même", a-t-il lancé à la presse en souriant avant de lâcher : "Mais on verra au mois de mai, on n'a pas encore dit notre dernier mot…" Les dispositifs en faveur des créations d'emplois, "ça amplifie et ça stabilise", a jugé le président de la République. "On dit 'le CICE, il n'y a pas eu de contreparties', mais ajouté au dispositif PME, la contrepartie, c'est le CDI ou le CDD de longue durée", a-t-il fait valoir.

"Il y a deux chiffres importants : le nombre de créations nettes d'emploi, ça veut dire qu'il y a de l'emploi au-delà de tout ce qu'on peut imaginer comme soutien, 240.000 depuis 18 mois… Et deuxièmement, la tendance est quand même à la baisse au-delà même du plan 500.000 formations", qui a "vocation à être pérennisé", a insisté le président.

Le nombre d'inscrits en recul pour le troisième mois consécutif. Le nombre d'inscrits à Pôle emploi sans aucune activité a atteint en novembre 3,45 millions en métropole, en recul pour le troisième mois consécutif, ce qui constitue une première depuis la crise en 2008, a annoncé lundi soir le ministère du Travail. Les personnes en catégorie A (sans aucune activité) ont diminué de 31.800 par rapport à octobre (-0,9%). Sur trois mois, leur nombre a baissé de 109.800 unités (3,1%) et depuis le début de l'année de 133.500. En prenant en compte les demandeurs d'emploi exerçant une petite activité (catégorie B et C), le nombre des demandeurs d'emploi était de 5,48 millions fin novembre, soit une hausse de 0,3% sur un mois et de 0,5% sur un an.