Nice-Lyon : les supporters niçois scandent "Daech, Daech, on t'enc..."

  • A
  • A
Nice-Lyon : les supporters niçois scandent "Daech, Daech, on t'enc..."
La minute de silence, pendant avant le match Nice-Lyon à l'Allianz Riviera
Partagez sur :

Après une minute de silence (respectée) et une Marseillaise vibrante, le kop a scandé un célèbre "chant" de supporters à l'encontre du groupe terroriste. 

Les supporters de l'OGC Nice ont conclu à leur façon l'hommage rendu aux victimes des attentats de Paris, avant le match contre Lyon vendredi. Après une minute de silence, qui a été respectée, et une Marseillaise vibrante, le kop a scandé un célèbre "chant" de supporters, en réalité une insulte souvent destinée à l'adversaire... mais entonnée cette fois à l'encontre de Daesh. "Daech, Daech, on t'encule!", a ainsi "chanté" le kop à l’unisson et à plusieurs reprises, avant le coup d'envoi du premier match de Ligue 1 depuis les attentats du 13 novembre.



Des banderoles avec la devise de Paris. Dans un stade loin d'être rempli, les joueurs sont entrés sous les applaudissements du public. Après l'hymne du club, Nizza la bella, accompagnant l'envol de l'aigle mascotte Mefi, tout le stade a chanté la Marseillaise, en brandissant de petites bougies. La minute de silence a été parfaitement respectée. Une fois terminée a retenti le "chant" contre Daech, visiblement préparé à l'avance par les supporters. L'arrivée des spectateurs au stade s'est parfaitement déroulée, l'ensemble du public est passé par la double palpation, celle des stadiers puis des forces de police, a-t-on appris auprès des responsables de la sécurité du club niçois.

Les supporters ont également tendu des banderoles d'hommage, "Supporters unis dans la douleur" et "Fluctuat nec mergitur" (devise de la ville Paris). Le match ? Il s'est conclu par une victoire 3-0 des Niçois, qui se hissent ainsi à la troisième place, à un point de Lyon.