Nice : le suspect "totalement inconnu" des services de renseignement

  • A
  • A
Nice : le suspect "totalement inconnu" des services de renseignement
@ GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :

L'auteur de l'attaque qui a fait au moins 84 morts, jeudi soir à Nice, n'était pas suspecté de radicalisation et n'était pas suivi par les services de renseignement. 

L'auteur de l'attaque qui a fait au moins 84 morts, jeudi soir à Nice, était "totalement inconnu des services de renseignement, tant au niveau national qu'au niveau local", a indiqué François Molins vendredi après-midi. L'homme, qui exerçait comme chauffeur-livreur, "n'avait jamais fait de la moindre 'fiche S' ou du moindre signalement pour radicalisation", a déclaré le procureur de la République.


Lors de sa conférence de presse, le procureur de la République de Paris a précisé qu'une "carte conducteur et une carte bancaire au nom de Mohamed Lahouaiej Bouhlel" ont été découvertes par les enquêteurs dans la cabine du camion. L'identité de ce homme, né le 3 janvier 1985 en Tunisie et domicilié à Nice, a été "confirmée par les relevés d'empreintes", a précisé François Molins.



"Jamais incarcéré". Ce Tunisien, marié et père de famille, était "connu des services de police et de justice pour des faits de menaces, violences, vols et dégradations, commis entre 2010 et 2016", a ajouté François Molins. "Il avait été condamné le 24 mars 2016 par le tribunal correctionnel de Nice à une peine de 6 mois d'emprisonnement avec sursis pour des faits de violences volontaires avec armes commis en janvier 2016". Dans un communiqué, le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas a précisé que cette unique condamnation faisait suite à "une altercation lors d'un accident de la circulation". Il n'était plus sous contrôle judiciaire depuis le 24 mars 2016, a précisé le ministre. Il n'a "jamais été incarcéré, a-t-il ajouté.