Nice : la promenade des Anglais entièrement repensée pour maximiser la sécurité

  • A
  • A
Partagez sur :

Des filins anti-intrusion ont été installés sur trois kilomètres de long et un système de vidéosurveillance a, en outre, été mis en place.

A Nice, depuis l'attentat du 14 juillet 2016 qui a fait 86 morts lorsqu'un camion a foncé sur la foule, la promenade des Anglais, théâtre de cet attentat, a été entièrement repensée. Avec un objectif : la sécurité maximale.

Des câbles anti-intrusion. Les travaux ont duré six mois. On a fait vite, en ayant à cœur de préserver le côté carte postale de la promenade mais surtout en rendant le site plus sûr. 400 palmiers ont été posés mais la grande nouveauté, c'est la présence de filins anti-intrusion. En montagne, ces câbles d'acier retiennent les roches. Ce système est également employé sur les routes en Australie. "On a utilisé les technologies existantes qu'on a adaptées", explique Alain Philippe, directeur général des services techniques de la métropole niçoise. "Les filins, ce sont deux grands câbles qui sont superposés, reliés par des plots fixes métalliques tous les dix mètres. Et ces filins passent sur trois kilomètres de long", décrit-il. 

"Ça ne fait pas tout". Malgré ce dispositif, un couple de Charentais semble fataliste : "Avec ce qui arrive, on est obligé de se protéger", dit l'homme. "C'est sécurisant quand même", ajoute sa compagne, dont les propos sont aussitôt nuancés : "Ça ne fait pas tout. Après, il y a la vigilance des gens", reprend son ami.

Vidéosurveillance et autorisations. Le dispositif a été pensé pour permettre l'activité économique tout en contrôlant en permanence les activités à distance. "Tout ça est relié à un système de supervision urbain avec des caméras qui permettent de contrôler les véhicules qui doivent être autorisés pour pouvoir accéder à ces espaces protégés." Pour sa sécurité, Nice va investir jusqu'à 20 millions d'euros.