Nevers : ils "s'amusent" à changer les panneaux de signalisation, la mairie porte plainte

  • A
  • A
Nevers : ils "s'amusent" à changer les panneaux de signalisation, la mairie porte plainte
Image d'illustration.@ DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :

La mairie de Nevers a décidé de porter plainte car le préjudice financier de ces dégradations est lourd.

Jeudi, le "gang des panneaux" a une nouvelle fois frappé. À un carrefour de la ville de Nevers, dans la Nièvre, les automobilistes se sont en effet retrouvés confrontés à une obligation de tourner à droite et à une obligation de tourner à gauche. Comme cela fait plusieurs mois que la blague se répète, la mairie de Nevers a décidé de porter plainte, a rapporté jeudi Le journal du Centre.

De 30.000 à 50.000 euros. Le coût financier annuel de ces changements de panneaux est estimé par la mairie à au moins 30.000 euros. Les plaisantins "arrachent" en effet les panneaux, les "démontent" et certains sont parfois retrouvés dans des parcs, explique à France 3 Bourgogne le maire Denis Thuriot qui a déposé plainte au nom de sa ville pour "acte de malveillance pouvant entraîner un accident". 

Des agents municipaux mobilisés. Ces actes ont aussi une conséquence sur les employés de la mairie. "Chaque lundi matin, les agents municipaux font le tour de la ville pour vérifier que les panneaux sont bien en place. Deux à trois fois par semaine, ils doivent repositionner des panneaux. Et quand ils font ça, ils ne travaillent pas sur autre chose", déplore Yolande Frémont, adjointe chargée de la mobilité urbaine.

Passible d'une lourde amende. Le "gang des panneaux" peut désormais s'inquiéter. Changer un panneau de place est considéré comme une dégradation de biens publics, une infraction punie de 1.500 à 30.000 euros d'amende et jusqu'à deux ans de prison.