Neige : retour à la normale sur les routes de Savoie

  • A
  • A
Neige : retour à la normale sur les routes de Savoie
@ AFP
Partagez sur :

La circulation revenait progressivement à la normale dimanche dans le département après un week-end difficile pour les automobilistes en route vers les sports d'hiver.

Après un week-end de galère pour les automobilistes sur les routes des stations savoyardes, la circulation revenait progressivement à la normale dimanche, selon la préfecture et Bison Futé.  Des milliers de voitures étaient restées bloquées dans la neige entre samedi et dimanche, et près de 15.000 personnes ont été hébergées dans des centres d'urgence.

>> LIRE AUSSI - Neige : reprise délicate du trafic pour les naufragés de la route

Les centres d'hébergement restent en alerte. La préfecture a précisé que le dispositif d'urgence avait été levé dimanche soir dans la mesure où, conformément aux prévisions de Météo France, les conditions climatiques s'amélioraient. Elle a indiqué que les cinq centres d'hébergement activés par prudence (Saint-Jean de Maurienne, Saint-Michel de Maurienne, Bourg Saint-Maurice, Moûtiers et Albertville) restaient en alerte.

centre hébergement savoie neige 1280

© JEAN PIERRE CLATOT / AFP

La circulation reste soutenue, la patience de mise. La préfecture a recommandé la patience aux automobilistes en raison d'une circulation qui demeurait soutenue sur les réseaux autoroutiers, les routes nationales et secondaires. "Cela reste chargé, mais on est en retour à la normale", a indiqué pour sa part un officier du Centre régional d'information et de coordination routière (CRICR) Rhône-Alpes.

>> LIRE AUSSI - Isère : un automobiliste se tue sur une route enneigée

"Le flux est en train d'être absorbé. L'objectif est d'acheminer toutes les personnes à leurs destinations dans les stations", a ajouté la préfecture, sans exclure totalement que certains automobilistes puissent encore avoir recours à l'hébergement d'urgence. Des difficultés restaient signalées sur la RN90 vers Bellentre à 4km de Bourg Saint-Maurice, suite à un accident. Une déviation a été mise en place et le retour à la normale est attendu vers 19 heures.

Fin de la vigilance orange. En Tarentaise, les stations sont en accès libre, sauf Val Thorens et les Arcs 2000 qui nécessitent encore un chaînage. En Maurienne, l'obligation de chaînage en direction de Valloire a été levée pour les véhicules équipés de pneus neige, mais l'accès à l'Arvan nécessite obligatoirement un chaînage, a complété la préfecture de Savoie dans un communiqué.

La "vigilance orange" neige-verglas a également pris fin dans l'après-midi pour les quatre derniers départements concernés, l'Ain, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie. Mais l'arrivée d'un froid plus intense lundi pourrait augmenter les risques de verglas dans tout l'est du pays.

Un groupe de Britanniques encore coincé. Un groupe d'une cinquantaine de Britanniques était toujours coincé dimanche soir dans un gymnase d'Albertville, en Savoie. Ces Britanniques, voyageant avec un tour-opérateur, ont déjà passé la nuit de samedi à dimanche dans ce gymnase où l'ambiance était tendue dimanche soir. Ils reprochent au tour-opérateur de n'avoir envoyé personne pour les aider.

>> A ÉCOUTER - Alain Vidalies sur les intempéries : "Les véhicules sans chaînes ne doivent pas reprendre la route"

"Un problème de comportement collectif".  Dimanche, les premiers vacanciers ont repris la route tôt le matin. L'imprudence d'automobilistes roulant sans équipement, conjuguée aux fortes chutes de neige et à un épisode imprévu de pluies verglaçantes, a contribué à la pagaille sur les routes, dans ce week-end de chassé-croisé. Alain Vidalies a pointé "un problème de comportement collectif".  "L'immense majorité des véhicules sont équipés (de chaînes) mais ceux qui ne le sont pas créent de la perturbation", a-t-il estimé.


Risques d'avalanche en Savoie et Haute-Savoie. La préfecture de Savoie a indiqué que le risque d'avalanches serait important lundi dans les massifs de Savoie. Celle du département voisin de Haute-Savoie a aussi alerté sur les risques liés aux avalanches, notamment dans le Mont-Blanc. Un risque bien réel : plus au sud, dans la station d'Auron, dans les Alpes-Maritimes, une avalanche a tué un skieur qui faisait du hors-piste.

>> LIRE AUSSI  - L'arrivée de la neige ravit vacanciers et professionnels

Et maintenant, les Pyrénées ? Dimanche après-midi, les difficultés paraissaient se déplacer vers les Pyrénées : la RN320 au niveau du tunnel du Puymorens, ainsi que la RN22 entre La croisade et le Pas de la Case, étaient fermées à tous les véhicules en raison de la neige.