La neige artificielle au secours de la naturelle pour "consolider" les domaines alpins

  • A
  • A
Partagez sur :

Alors que les vacances de Noël se profilent, la neige tarde à tomber sur les sommets alpins.

Malgré un bon épisode neigeux le 20 novembre dernier, le manteau blanc s'amincit dans les Alpes, notamment sur les versants sud et en dessous des 1.800 mètres. D'ici à Noël, aucune véritable condition hivernale n'est prévue par Météo France. Mais comme l'an passé, les stations de ski ont anticipé cette météo clémente en activant dès que possible les canons à neige. "On a pu fabriquer de la neige de culture et consolider ainsi notre domaine skiable", a indiqué dans Europe Midi Fabrice Mielzarek, le directeur de l'office de tourisme d'Orcières. Dans cette station des Hautes-Alpes, l'ouverture se fera une semaine plus tard que prévu, afin de "proposer une station propre pour les vacances".

Températures inversées. Les stations aux alentours d'Orcières sont plus ou moins dans la même configuration. Elles ouvrent progressivement même si l'enneigement n'est pas total. La faute à des températures encore trop élevées, notamment sur les hauteurs. "C'est l'inversion des températures. Il fait bien plus froid dans la vallée que sur les sommets", conclut Fabrice Mielzarek.