09/02/2018 - 10h26

Neige : des services d'urgence débordés

© PASCAL PAVANI / AFP

Jeudi, les pompiers ont dû intervenir deux fois par minute à Paris et en petite couronne à la suite de nombreuses chutes sur les trottoirs glissants.

De la frontière belge au centre de la France où de nouveaux flocons sont attendus ce vendredi, une couche de 3 à 7 cm qui va encore rendre les chaussées, mais aussi les trottoirs glissants. Jeudi, les pompiers ont dû intervenir deux fois par minute rien qu'à Paris et en petite couronne. Conséquence : des services d'urgence débordés. 

"Des chutes d'assez grande gravité".Alors que 27 départements sont toujours en vigilance orange neige - verglas, et que le manteau neigeux ne semble pas vouloir quitter les trottoirs - ni la tour Eiffel, les chutes se multiplient et les urgences, sous l'eau. "Ça n'arrête pas, c'est en continu et c'est des chutes sur la neige et le verglas d'assez grande gravité, de toute la hauteur du corps, avec des gens qui ne peuvent pas se rattraper", explique le chef du service des urgences de l'hôpital Delafontaine de St-Denis.

"On a eu des traumatismes crâniens"."On a reçu un jeune homme avec une fracture ouverte du poignet, une fracture du bassin chez une personne âgée", explique le médecin. "Nous avons également vu des traumatismes crâniens qui nécessitent une surveillance, voire un scanner, ce n'est pas rien", détaille Matthias Vargon. Avant de conclure non sans humour, "c'est amusant de voir les gens tomber et on aime tous ça. Mais en réalité, c'est relativement grave".