Neige : 700 kilomètres de bouchons en Île-de-France, circulation des bus interrompue

  • A
  • A
Neige : 700 kilomètres de bouchons en Île-de-France, circulation des bus interrompue
Plusieurs kilomètres de bouchons ont été observés mardi soir dans la banlieue parisienne.@ Philippe DUPEYRAT / AFP
Partagez sur :

En raison des fortes chutes de neige sur l'Île-de-France, 700 km de bouchons ont été enregistrés mardi soir, et la RATP interrompt la circulation des bus à Paris et en banlieue.

Plus de 700 kilomètres de bouchons ont été enregistrés mardi soir, à partir de 19h, sur les routes d'Île-de-France en raison des abondantes chutes de neige, a indiqué le site d'information routière Sytadin, dépendant de la Direction des routes Île-de-France (DiRIF). Ce total de ralentissements est deux fois supérieur à la moyenne maximale constatée un mardi à la même heure, selon le baromètre du site.

Circulation des bus interrompue, perturbations sur les trams. En outre, la circulation des bus RATP desservant Paris et la banlieue parisienne était totalement interrompue mardi soir en raison des chutes de neige. "Les bus sont rentrés au dépôt à Paris et en banlieue car les conditions de circulation ne permettent plus de rouler", a indiqué un porte-parole de la régie. La RATP a toutefois fait état d'un "trafic normal" sur le métro ainsi que sur les lignes de RER qu'elle gère. Concernant les trams, la régie indique également que le trafic est "partiellement" interrompu sur le T1 et "complètement" sur les T5 et T6.



Pagaille à Saint-Lazare. À la gare Saint-Lazare, la SNCF "invitait" en début de soirée les usagers à "éviter la gare", indiquant que "les intempéries perturbent très fortement les circulations sur vos lignes et en particulier au départ de Paris St-Lazare, jusqu'en fin de service", selon les comptes Twitter des lignes Transilien J et L. "Il n'y a pas de train de depuis 17h, on attend tous sur les quais", a témoigné à l'AFP vers 19h30 une utilisatrice quotidienne de la ligne J.



"Les trains au départ sont bondés et une foule très importante est en attente, il y a des centaines et des centaines de personnes" sur les quais, a indiqué une journaliste de l'AFP sur place. Concernant la situation à Saint-Lazare, un porte-parole de la SNCF a affirmé qu'"on va ramener tout le monde"; la gare est chargée "tous les soirs", "c'est peu plus chargé, plus compliqué", mais "il n'y a pas de blocage à Saint-Lazare, ni dans aucune gare", "les trains partent et arrivent", a-t-il affirmé.