NDDL : les occupants se disent "favorables" à une rencontre avec la préfète "au plus vite"

  • A
  • A
NDDL : les occupants se disent "favorables" à une rencontre avec la préfète "au plus vite"
Après neuf jours d'évacuations, les gendarmes déblayaient toujours les routes et tentaient de maintenir l'ordre dans la Zad.@ GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :

Les autorités ont laissé jusqu'au 23 avril aux occupants de la Zad de Notre-Dame-des-Landes pour régulariser leur situation.

Les occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ont décidé de répondre "favorablement" à la proposition de rencontre de la préfète des Pays de la Loire, un rendez-vous qu'ils souhaitent obtenir "au plus vite", ont-ils annoncé mardi. 

"Le mouvement (d'occupation) a décidé hier (lundi) de répondre à la proposition de la préfète", ont déclaré plusieurs occupants, alors que se poursuivaient sur le site, et pour le neuvième jour, les opérations de la gendarmerie, dont le déblaiement des deux principaux axes routiers. Les autorités ont laissé jusqu'au 23 avril aux occupants pour régulariser leur situation.