Mort d'une fillette à Clichy : un homme écroué

  • A
  • A
Mort d'une fillette à Clichy : un homme écroué
Partagez sur :

L’homme, âgé de 28 ans, qui s’était vu confier la garde d’une fillette, morte dans la nuit de lundi à mardi, a été mis en examen et écroué pour "coups mortels sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité". Il nie les conclusions de l’autopsie, qui prouve que des coups ont été portés.

Un homme de 28 ans a été mis en examen pour "coups mortels sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité" et écroué vendredi après la mort, mardi matin, d'une fillette de deux ans dont il avait la garde à Clichy-la-Garenne dans les Hauts-de-Seine. Il sera entendu lundi par un juge des libertés et de la détention, qui statuera sur son maintien ou non en détention.

La fillette décédée et sa sœur jumelle avaient été confiées dimanche pour quelques jours à cet homme et à sa concubine, cousine de la mère des deux enfants. Lundi soir, l'homme était resté seul avec les enfants jusqu'à 21h00. A son retour du travail, la concubine, s'inquiétant de la santé de la fillette, l'a emmenée à l'hôpital Beaujon, à Clichy-la-Garenne. A la suite d'un arrêt cardiaque, la fillette a été transférée à l'hôpital Robert-Debré, à Paris, où elle est décédée dans la nuit de lundi à mardi.

L'autopsie pratiquée sur le corps fait état d'un "hématome au crâne" et de "fractures d'organes mous (foie, intestins et reins)" qui permettent d'établir que les coups ont été administrés lundi vers 18h ou 19h. L'homme a reconnu avoir, "dans cette tranche horaire, bu du whisky, de la bière, et fumé un joint". Mais il nie avoir frappé la fillette.