Perturbations à la gare Montparnasse : deux trains sur trois circuleront mardi

  • A
  • A
Perturbations à la gare Montparnasse : deux trains sur trois circuleront mardi
@ AFP
Partagez sur :

La SNCF a annoncé que les deux tiers du trafic, au départ et à l'arrivée de la gare Montparnasse à Paris, seraient garantis mardi. 

Deux trains sur trois doivent circuler mardi à Montparnasse maintenant que le gestionnaire du réseau haute tension RTE a pu rétablir l'alimentation de la gare parisienne, a indiqué la SNCF.

Retour des TGV à Montparnasse. "On a deux tiers du trafic assuré, comme annoncé hier [lundi] soir", a expliqué un porte-parole de la SNCF. 98 TGV arrivant et partant de la gare ont quand même été supprimés, selon lui. Les TGV à destination du Sud-Ouest (vers Bordeaux et Toulouse, notamment) ne sont plus déroutés sur la gare de Paris-Austerlitz, comme ils l'étaient depuis l'incendie d'un poste électrique alimentant Montparnasse, vendredi dernier. La SNCF prévoit désormais un trafic "quasi normal" vendredi, et un retour totalement à la normale lundi.


Du retard dans la maintenance. Si le courant est bien revenu depuis 19h15 lundi, la SNCF doit maintenant remettre en état ses rames à grande vitesse, qui n'ont pu être entretenues car la coupure d'électricité affectait aussi son centre de maintenance de Châtillon (Hauts-de-Seine). "Cela va aller un peu mieux chaque jour, jusqu'à vendredi, puisque les opérations de maintenance des TGV ont repris cette nuit", a expliqué le porte-parole.

Des perturbations sur les autres lignes. Les perturbations concernent aussi encore les autres trains : les TER Paris-Chartres-Le Mans ont pour origine et terminus La Verrière, localité située à une trentaine de kilomètres de Paris et desservie par d'autres trains. Pour les Transilien de la ligne N, les trains pour Mantes ont pour origine et terminus Plaisir-Grignon, de même que les trains pour Rambouillet jusqu'à 14 heures (puis Paris à partir de 14 heures). Les trains pour Dreux ont pour origine et terminus Paris, a précisé la SNCF.

Des coupures encore possibles. L'incendie de vendredi a désorganisé le trafic ferroviaire en plein chassé-croisé estival, un an exactement après une panne géante qui avait totalement paralysé Montparnasse. RTE (groupe EDF) a rétabli lundi soir une connexion haute tension provisoire avec la gare et le centre de maintenance des TGV. Ceux-ci disposaient de trois liens avant l'incendie, ce qui fait craindre d'autres incidents à la SNCF avant la fin des réparations