Molex : le plan de licenciement annulé

  • A
  • A
Molex : le plan de licenciement annulé
Partagez sur :

Le juge des référés du tribunal de grande instance (TGI) de Toulouse a ordonné mardi la suspension du plan de restructuration et des licenciements à l'usine Molex de Villemur-sur-Tarn, en Haute-Garonne.

Le plan de restructuration de l'usine Molex de Villemur-sur-Tarn, en Haute-Garonne a été suspendu mardi en début d'après-midi, a annoncé le juge des référés du tribunal de grande instance (TGI) de Toulouse. Le 14 mai dernier, les syndicats de Molex avaient engagé une action en référé estimant que le comité d'entreprise n'avait "pas été loyalement informé" des projets de la direction.

Pour les salariés de Molex, c'est une première victoire, comme l'explique Benjamin Peter, sur place pour Europe 1.



Cette décision met fin à des mois de conflit entre la direction de l’usine et les syndicats. Le 21 avril dernier, pour protester contre la fermeture du site, deux dirigeants avaient été séquestrés par les salariés pendant 24 heures.

Des négociations houleusesavaient ensuite abouti à un accord repoussant de quatre mois la fermeture du site(fin octobre au lieu de fin juin). Il prévoyait également que la société américaine augmente l'enveloppe consacrée à la "revitalisation", pour favoriser une solution de reprise ou de réindustrialisation, en la portant à 4 millions d'euros au lieu du minimum légal de 1,5 million d'euros calculé à partir de la suppression des emplois des 283 salariés du site.