Militaires agressés au Louvre : le pronostic vital de l'assaillant "n'est plus engagé"

  • A
  • A
Militaires agressés au Louvre : le pronostic vital de l'assaillant "n'est plus engagé"
L'homme a agressé une patrouille de militaires près du Louvre, vendredi matin@ AFP
Partagez sur :

L'auteur présumé de l'attaque contre des militaires avait été blessé par balles. Son identité n'est pas formellement établie.  

Le pronostic vital de l'assaillant d'une patrouille de militaires au Carrousel du Louvre "n'est plus engagé", selon des sources proches de l'enquête. Blessé au ventre par des tirs d'un soldat, au Carrousel du Louvre, la galerie marchande du musée, l'assaillant, qui pourrait être un Egyptien de 29 ans, ne peut toujours pas être entendu par les enquêteurs à ce stade, selon cette source. 

"La situation peut évoluer". Le suspect, qui souffre de blessures sérieuses aux intestins, est intubé et n'est pas en mesure de communiquer, a-t-on expliqué de même source, précisant que "la situation peut évoluer". Selon une source policière, l'assaillant "va beaucoup mieux". "Il a été réveillé (samedi) matin après avoir été opéré" la veille à l'hôpital Georges-Pompidou à Paris.

Les enquêteurs tentent toujours d'établir formellement son identité. Vendredi, vers 09H50, l'agresseur, vêtu d'un T-shirt noir à tête de mort et "armé d'une machette dans chaque main, bras levés et pliés derrière la tête", s'est précipité sur une patrouille de Sentinelle en criant "Allah Akbar" et a "frappé à la tête un premier militaire", a relaté vendredi le procureur de la République François Molins. Après avoir tenté de repousser l'assaillant une première fois sans user de son arme, un deuxième soldat a ouvert le feu, à quatre reprises. L'intervention des militaires a mis fin à "une action terroriste", selon le magistrat. Les enquêteurs tentent toujours d'établir formellement l'identité de ce résidant des Emirats arabes unis, inconnu de la police. Il était arrivé le 26 janvier à l'aéroport parisien de Roissy par un vol en provenance Dubaï, avec un visa touristique.