Mexique : un kidnappeur charge Florence Cassez

  • A
  • A
Mexique : un kidnappeur charge Florence Cassez
Partagez sur :

Florence Cassez a été désignée par un ancien kidnappeur, capturé la semaine dernière, comme co-dirigeante du gang mené par son ancien fiancé, et responsable de plusieurs enlèvements. La Française, condamnée à 60 ans de prison, nie avoir participé à ces agissements. Sur Europe 1, sa mère, Charlotte Cassez, a parlé de "manipulation".

C’est un nouveau témoignage à charge contre Florence Cassez. Plus de trois ans après avoir été arrêtée au Mexique pour avoir participé avec un gang à des enlèvements, qu’elle nie, la Française, condamnée à 60 ans de prison, a été désignée par un ancien kidnappeur comme co-dirigeante de la bande, selon un communiqué de la police publié mardi.

Capturé la semaine dernière, David Orozco, membre présumé du gang, a affirmé aux enquêteurs que la jeune femme de 34 ans dirigeait la bande avec son fiancé de l'époque, Israel Vallarta. Selon les déclarations d'Orozco, la Française, qui a toujours affirmé ignorer les activités de son compagnon, avait pour tâche de "toucher les rançons et préparer les enlèvements". Ces déclarations contredisent celles d’Israel Vallarta, qui a avoué avoir commis des enlèvements, mais a toujours affirmé que la Française n’avait rien à voir avec ces agissements.

Sur Europe 1, la mère de Florence Cassez, Charlotte, a parlé de "manipulation". "On est très très surpris parce que trouver d’un coup comme ça, au bout de trois ans et demi, des témoins providentiels qui viennent enfoncer Florence...", s'est-elle étonnée. Charlotte Cassez n'a pas hésité à parler de témoignages "faux provoqués par les méthodes dynamiques de la police mexicaine". Ecoutez son point de vue :

L’avocat français de Florence Cassez conteste lui aussi ce nouveau témoignage. "Plus c'est gros, plus on croit que ça va passer. On envisage de la présenter comme un chef de bande. Qui va croire ça ? Et à qui cela profite-t-il ? Il n'y a pas de hasard là-dedans. Près de quatre ans après l'arrestation, voici un nouveau témoin providentiel, et cela au moment où l'on parle du rapatriement de Florence Cassez", a déclaré Me Franck Berton.

Florence Cassez, arrêtée en décembre 2005 avec son ex-fiancé, a été condamnée l'an dernier à 90 ans de prison, peine ramenée en appel à 60 ans en mars. Début mai, elle a supplié le président français Nicolas Sarkozy de la rapatrier en raison des risques accrus de contagion par la grippe porcine en milieu carcéral.