Meurtre en Corse : le videur mis en examen

  • A
  • A
Meurtre en Corse : le videur mis en examen
Partagez sur :

Un touriste de 19 ans a été tué d'une balle, mercredi soir, dans une discothèque en Corse. Le tireur présumé a été mis en examen.

L'auteur présumé du tir qui a tué Martin Marvoyer, 19 ans, d'une balle en pleine poitrine tôt jeudi sur le parking d'une discothèque à Olmeto-Plage (Corse-du-Sud) a été mis en examen samedi pour homicide volontaire et port d'arme prohibée.

Dominique Desanti, 32 ans, a sollicité un débat différé devant le juge des libertés et de la détention qui doit statuer sur son maintien en détention. Il est incarcéré provisoirement à la maison d'arrêt d'Ajaccio. "Pour lui, c'est un accident", a expliqué le substitut du procureur de la République à Ajaccio, Geneviève Durand-Ciabrini, ajoutant qu'il avait assuré ne pas avoir "voulu tirer sur la victime et la blesser".

L'homme est soupçonné d'avoir tué Martin Marvoyer, originaire de Saint-Germain-en-Laye, devant les amis avec lesquels il se trouvait, aux alentours de 2h00 sur le parking de la boîte de nuit, Le Paradi's, à la suite d'une querelle. "L'employé a sorti une arme de gros calibre, l'a posée sur la poitrine du jeune homme et a fait feu une fois; la balle de 11,43 mm lui a traversé le thorax, il est mort sur le coup", a indiqué le procureur. Il avait d'abord pris la fuite avant de se constituer prisonnier à la gendarmerie de Sartène. L'arme du crime a été retrouvée par les enquêteurs.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'altercation a éclaté après que le tenancier du Paradi's a demandé au videur de faire sortir un groupe de touristes qui avait amené ses propres bouteilles d'alcool et entendait les boire sur place sans consommer.

La famille de Martin Marvoyer a dénoncé jeudi soir une "violence folle et inexplicable" dans une lettre transmise à l'AFP. Le jeune touriste est la 15e personne tuée par arme à feu en Corse depuis le début de l'année.