Meurtre de l'ancien vétérinaire Jean-Louis Turquin : sa femme mise en examen pour assassinat

  • A
  • A
Meurtre de l'ancien vétérinaire Jean-Louis Turquin : sa femme mise en examen pour assassinat
Sa femme, qu'il avait épousée en secondes noces lors de sa détention, avait expliqué avoir trouvé le corps "en rentrant d'une soirée".@ STEPHAN AGOSTINI / AFP
Partagez sur :

L'ancien vétérinaire, condamné en 1997 à 20 ans de réclusion pour l'assassinat de son fils, avait été tué en janvier dernier d'une balle dans le dos à son domicile de Saint-Martin.

La femme de l'ancien vétérinaire Jean-Louis Turquin, tué par balle en janvier à Saint-Martin, en Guadeloupe, a été mise en examen vendredi pour assassinat, a annoncé le procureur de la République de Pointe-à-Pitre.

Tué d'une balle dans le dos. Le procureur Xavier Bonhomme a précisé lors d'une conférence de presse que le parquet avait requis la détention de Nadine Turquin, qui nie son implication. Elle avait été arrêtée mercredi après la découverte de "traces de poudre sur ses mains", selon une source proche du dossier. Le vétérinaire de 68 ans, condamné en 1997 à 20 ans de réclusion pour l'assassinat de son fils de 8 ans, avait été découvert mort à son domicile, tué d'une balle dans le dos, dans la nuit du 6 au 7 janvier.

Jean-Louis Turquin en liberté conditionnelle depuis 2006. Sa femme, qu'il avait épousée en secondes noces lors de sa détention, avait expliqué avoir trouvé le corps "en rentrant d'une soirée", "dans la chambre à coucher", au domicile du couple à Mont-Vernon, dans le nord-est de l'île. Une information judiciaire avait été ouverte pour "meurtre avec préméditation ou guet-apens". Jean-Louis Turquin avait toujours clamé son innocence dans l'assassinat de son fils Charles-Edouard, dont le corps n'a jamais été retrouvé. En libération conditionnelle depuis 2006, il s'était installé à Saint-Martin en 2010 comme vétérinaire, avec son épouse.