Meurtre d’un pilote de quad : 15 ans de prison

  • A
  • A
Meurtre d’un pilote de quad : 15 ans de prison
Partagez sur :

L'avocat général avait requis 12 ans de prison estimant que l'acte de Laurent Martin "n'était pas intentionnel".

Laurent Martin, 36 ans, a été condamné à 15 ans d'emprisonnement jeudi par la cour d'assises de la Haute-Vienne. Ce jeune homme a tué d'une balle de 22 long rifle un homme de 26 ans qui roulait en quad au pied de son immeuble dans la cité Beaubreuil, au nord de Limoges, en décembre 2006.

La peine retenue est plus lourde que celle requise. L'avocat général Jean-Claude Clément avait en effet demandé une peine de 12 ans de prison en estimant que l'accusé n'avait pas voulu tuer le conducteur du quad, Karim Zaiter, mortellement touché au niveau de la poitrine mais que l'accusé était "responsable" de ses actes.

L'avocat de l'accusé, Me Bertrand Villette, a expliqué le geste de son client, un adepte de tir sportif possédant de nombreuses armes à son domicile, par "sa fatigue liée à son travail" de nuit comme agent de sécurité, les difficultés de vivre dans ce quartier, le bruit provoqué par les quads et des problèmes conjugaux, son épouse lui ayant annoncé son intention de divorcer.

"Je regrette énormément, je tiens à m'excuser pour ce geste", a déclaré jeudi l'accusé avant d'être interrompu par la mère de la victime présente dans la salle, qui a crié : "Garde tes excuses!". L'accusé a reconnu au procès avoir tiré le 24 décembre 2006 depuis sa cuisine en direction des quads tournant dans un square en bas de son immeuble. Il a assuré n'avoir tiré qu'une fois et sans viser au moyen d'une carabine 22 long riffle.

Mercredi, deux experts en balistique ont estimé que Laurent Martin, qui se trouvait à 88 mètres de sa victime, n'avait vraisemblablement pas pu la viser. Une trentaine d'amis et de membres de la famille de la victime avaient assisté mardi à la première journée d'audience, certains étant vêtus d'un T-shirt blanc frappé d'une cible portant la mention "Justice pour Karim".