Metz : des surveillants de prison manifestent après une agression

  • A
  • A
Metz : des surveillants de prison manifestent après une agression
Les surveillants pénitentiaires dénoncent une violence au quotidien.@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Vendredi, un surveillant a reçu deux coups de couteau au ventre par un détenu du centre pénitentiaire de Metz-Queuleu.

Une trentaine de surveillants du centre pénitentiaire de Metz-Queuleu a manifesté jeudi matin après l'agression au couteau de l'un d'entre eux par un détenu, demandant des effectifs supplémentaires. 

Des violences au quotidien. Objectif de ce rassemblement, organisé devant la prison, "dénoncer les violences qu'on subit au quotidien : tous les jours, on se fait insulter et menacer et les agressions deviennent de plus en plus fréquentes", a expliqué Arnaud Gateau, secrétaire régional adjoint du syndicat Ufap-Unsa. Les surveillants demandent une fouille générale de l'établissement et des effectifs supplémentaires, alors qu'à "Metz, il manque entre 15 et 20 surveillants", selon Arnaud Gateau. Le détenu, qui a blessé superficiellement un surveillant vendredi en le frappant deux fois au ventre avec un couteau, a été transféré vers un autre établissement.