Vigilance rouge : des habitants coupés du monde dans le Gard

  • A
  • A
Vigilance rouge : des habitants coupés du monde dans le Gard
@ Max PPP
Partagez sur :

ALERTE -  Le Gard a été placé vendredi en alerte rouge aux intempéries par Météo France. L'Ardèche, la Drôme et l'Hérault restent en vigilance orange jusqu'à samedi.

L'épisode de fortes pluies sur le sud du pays se poursuit vendredi et devrait durer jusqu'à samedi matin. Comptant déjà de nombreuses routes inondées et bloquées, le Gard a été placé vendredi en alerte rouge aux intempéries par Météo France. Le prévisionniste met également en garde contre un nouvel épisode pluvio-orageux à partir de la fin de journée. L'Ardèche, la Drôme et l'Hérault, plus épargnés depuis jeudi soir, restaient en vigilance orange.

meteo

"Nous avons de l'eau jusqu'aux plinthes". "La zone de fortes précipitations orageuses actuellement centrée sur le Gard perdure avec une activité variable et par moment toujours intense", écrit Météo France dans son dernier bulletin.

A Caveirac, à 10 km de la préfecture gardoise, la pluie a recouvert la route de plusieurs centimètres d'eau, jusqu'au niveau du genou, rendant la chaussée difficilement praticable. Quelques maisons ont également été touchées dans ce village, dont celle de Guy et Lucile Bouzanquet, 87 et 84 ans, inondée pour la quatrième fois en quelques semaines : "Nous avons de l'eau jusqu'aux plinthes pour l'instant. Mais on a déjà fait nettoyer quatre fois notre mas", se désole le couple, en robe de chambre et les pieds dans l'eau.

Les pluies diluviennes ont gorgé d'eau les ruisseaux nîmois d'ordinaire quasi à sec :

Trafic perturbé, match annulé dans le Gard. A 13 heures, neuf ponts et 24 routes étaient coupées dans le département, selon la préfecture. Parmi les routes fermées, la RN106 qui relie la préfecture gardoise à Mende, via Alès, en longeant le Gardon, en raison d'inondations à La Calmette. Le trafic SNCF entre Alès et Nîmes est également interrompu, a indiqué la préfecture.

Les inondations ont également entraîné l'annulation du match amical entre Nîmes (L2) et l'Olympique Marseille (L1), une rencontre dont les recettes devaient justement en partie être reversées au profit des sinistrés des intempéries.

Et ailleurs ? En Ardèche, les précipitations ont été fortes avec des cumuls de l'ordre de 60 à 120 mm. Le réseau routier a été légèrement affecté avec par exemple un effondrement sur la RD 578 ou quelques coulées de boue. Dans la Drôme, une centaine de clients EDF ont eu l'électricité coupé. En outre, pour cause de terrain impraticable, le match amical entre Evian-Thonon-Gaillard (L1) et Arles-Avignon (L2) prévu vendredi à Valence (Drôme) a été annulé.

Dans l'Hérault, la dépression arrivée par l'ouest du département a frôlé Montpellier mais s'est rapidement évacuée. Les secours attendent comme en Ardèche et dans le Gard une nouvelle dépression. Les communes particulièrement touchées près de Montpellier lors des précédents épisodes se sont préparées, avec un certain fatalisme et beaucoup de solidarité.