Météo : "La situation n'est pas vraiment claire"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le prévisionniste à Météo-France alerte contre des températures qui vont fortement baisser dans les prochains jours, avec des phénomènes de regel. La neige pourrait revenir vendredi. 

INTERVIEW

La neige était annoncée, elle est bien présente. 25 départements sont placés en vigilance orange neige et verglas mercredi matin. Olivier Proust, prévisionniste à Météo-France, était l'invité d'Europe 1 Bonjour mercredi pour faire le point sur la situation.

Des 5 à 15 centimètres par endroits. Il a neigé une grande partie de la nuit de mardi à mercredi, voire il neige encore par endroits en France. "Il y a un manteau neigeux continu sur les régions du Nord, des Pays-de-la-Loire jusqu’à la frontière belge, avec 5 à 10 cm et c'est plutôt vers l'Eure-et-Loir, c'est-à-dire vers Chartres, et l'ouest du Val-d'Oise, proche de la région parisienne, et jusqu'au Perche, qu'on a les cumuls les plus importants, autour d'une quinzaine de centimètres, localement un peu plus. Et il continue de neiger faiblement", décrit Olivier Proust.

Températures glaciales à venir. L’épisode neigeux devrait prendre fin à la mi-journée. Au-delà, "on va avoir un froid assez marqué qui va s'installer", ajoute-t-il. "Les chutes de neige vont progressivement se calmer en cours de journée. On va même retrouver quelques éclaircies sur le Nord-Ouest. Mais attention, les températures vont chuter", dans la nuit de mercredi à jeudi, explique dans le détail le prévisionniste. "Les températures chutent plus fort sur un manteau neigeux installé. C'est un phénomène physique. Localement, les températures seront glaciales, en-dessous de -10°C, avec un vent de nord-est qui donne une impression de froid piquant." En termes de circulation, il faudra être vigilant : "Dans les trois prochains jours, il va y avoir des phénomènes de regel, donc ça va être encore compliqué malgré les salages."

Possible nouvel épisode neigeux vendredi. La neige pourrait par ailleurs revenir vendredi. "La situation n'est pas vraiment claire, on n'est pas installé dans un flux vraiment continental, mais il y a toujours ce régime perturbé Atlantique. A priori, vendredi, il faudra faire attention en plaine. Et les températures du week-end seront encore froides."

Un tel phénomène neigeux "n'arrive pas tous les ans. Pour autant, ce n'est pas inédit", précise le prévisionniste. Le dernier épisode qui avait fortement affecté la région parisienne datait de 2010. "En 2005, il y avait aussi eu un mois de février agité."