Mère courage, Marie-Laure Picat est morte sereinement

  • A
  • A
Mère courage, Marie-Laure Picat est morte sereinement
Partagez sur :

Atteinte d’un cancer généralisé, l’auteur du livre "Le courage d'une mère" avait préparé ses enfants depuis de longs mois.

Se sachant condamnée, elle s’était battue pour que ses enfants restent ensemble après sa mort. Marie-Laure Picat s’est éteinte "sereinement", dimanche en fin d’après midi, à son domicile du Puiseaux dans le Loiret entourée de médecins et proches. Ses enfants étaient en vacances dans leur famille d’accueil.

Atteinte d’un cancer généralisé, Marie-Laure Picat avait tout fait pour trouver une nouvelle "famille de cœur" à ses quatre enfants. Un combat qu’elle avait raconté dans le livre émouvant : Le Courage d’une mère.

Philippe Robinet, son éditeur, s'exprime au micro d'Europe 1 :



Marie-Laure Picat s'était elle-même confiée sur l'antenne d'Europe 1 à Marc-Olivier Fogiel, le 12 juin dernier :

"Les enfants sont depuis dix mois dans une famille d'accueil très bien, mais la disparition d'une mère cela traumatise toujours les enfants", a déclaré lundi le maire de Puiseaux, Claude Houze. Marie-Laure Picat avait affronté l’administration pour que ce ne soit pas à un juge de décider du sort de ses enfants âgés de deux à onze ans. La famille d'accueil qu'elle avait choisi possédait un agrément pour trois enfants mais a bénéficié d'une dérogation pour pouvoir accueillir Julie, Thibault, Matthieu et Margot.