Melun : la mairie peut conserver sa crèche de Noël

  • A
  • A
Melun : la mairie peut conserver sa crèche de Noël
@ AFP
Partagez sur :

Le tribunal administratif de Melun a autorisé, lundi, la ville de Melun à conserver sa crèche de Noël.

Le tribunal administratif de Melun a autorisé lundi la mairie de cette commune de Seine-et-Marne à conserver la crèche de Noël. Installée dans les jardins de l'hôtel de ville, elle était attaquée au nom du principe de laïcité.

Les libres penseurs déboutés. Le tribunal a rejeté la demande formulée par la Fédération des libres penseurs de Seine-et-Marne, mais aussi les conclusions du rapporteur public. Ce dernier s'était prononcé vendredi en faveur du retrait de la crèche, estimant que cette installation était un emblème religieux et non une simple tradition.

Béziers vendredi. Vendredi déjà, le tribunal administratif de Montpellier avait autorisé la mairie à garder sa crèche. La juge Marianne Hardy avait justifié sa décision par défaut d'urgence, "en l'absence de circonstances particulières qui auraient pu résulter, notamment de troubles à l'ordre public".

>> LIRE AUSSI : une crèche de Noël pourra rester à la mairie de Béziers 

Des décisions de justice... différentes. Si ces deux décisions de justice vont dans le même sens, la jurisprudence est pourtant loin d'être uniforme. En témoigne la décision du tribunal administratif de Nantes qui, début décembre, avait ordonné au conseil général de la Vendée de retirer sa crèche, au nom de la neutralité du service public. 

>> LIRE AUSSI : une crèche de Noel retirée au nom de la laïcité