Maurice : la justice casse la condamnation d'Aurore Gros-Coissy

  • A
  • A
Maurice : la justice casse la condamnation d'Aurore Gros-Coissy
@ nicholas larche / AFP
Partagez sur :

Cette Française avait été condamnée à 20 ans de prison après la découverte dans sa valise en 2011 de comprimés de Subutex, un substitut à la drogue.

La Cour suprême de Maurice a cassé mercredi la condamnation à 20 ans de prison pour trafic de drogue de la Française Aurore Gros-Coissy, prononcée en janvier, et ordonné sa libération, a constaté un journaliste de l'AFP.

1.680 comprimés de Subutex. Aurore Gros-Coissy, 27 ans, incarcérée depuis son arrestation le 19 août 2011 à l'aéroport de Plaisance, avec 1.680 comprimés de Subutex, un substitut à la drogue, et qui a toujours clamé avoir été piégée, doit être libérée dans l'après-midi.

Une condamnation "injuste". La Cour suprême a qualifié sa condamnation d'"injuste", jugeant que les magistrats n'avaient pas évalué correctement les preuves présentées. 

Piégée ? "Elle a été piégée", avait clamé à l'époque de l'arrestation sa mère dans les colonnes du Progrès. Pour Farid Dekhli, porte-parole de l'association Victime Subutex France, la manipulation ne faisait alors aucun doute. "Son bagage a été farci par du Subutex. A Maurice, elle a été immédiatement arrêtée, ce qui nous laisse penser qu'elle a été dénoncée par les trafiquants pour faire passer des quantités plus importantes à côté", avait-il dénoncé sur Europe 1.