Matines cesse de s'approvisionner dans l'élevage de poules dénoncé par L214

  • A
  • A
Matines cesse de s'approvisionner dans l'élevage de poules dénoncé par L214
Une vidéo publiée mercredi montre des cadavres de poules en décomposition ainsi que la présence de poux et de larves dans une exploitation de l'Ain.@ Capture d'écran L214
Partagez sur :

MAUVAIS TRAITEMENTS - Suite à la vidéo choc de l'association L214, la marque d’œufs assure que plus aucun œuf qui provient de cet élevage ne sera commercialisé. 

La marque d’œufs Matines va cesser de s'approvisionner dans l'élevage de poules de l'Ain incriminé par une vidéo de l'association L214 pour ses conditions "alarmantes".

Aucun œuf qu provient de cet élevage en rayon. "Nous avons pris la décision de stopper les approvisionnements venant de cet élevage. Il n'y a pas un œuf qui sera conditionné en provenance de cet éleveur" à partir d'aujourd'hui, a expliqué David Cassin. Des mesures de "retrait en magasin des œufs déjà commercialisés" vont également être prises.

La vidéo publiée par L214 sur les mauvaises conditions dans un poulailler de l'Ain :

Un audit avait été réalisé sur ce poulailler en 2015. Matines, qui dispose d'une "politique d'approvisionnement extrêmement stricte", prend "très au sérieux" l'affaire, a souligné David Cassin. Un audit réalisé en novembre 2015 par la marque dans l'élevage mis en cause, près de Châlons-sur-Saône, avait "mis au jour un certain nombre de manquements, mais en aucun cas à la hauteur de ceux montrés dans la vidéo de L214", a-t-il expliqué. Une "demande de plan d'action" avait été adressée à l'éleveur à la suite de cet audit.