Mathieu Kassovitz insulte des policiers sur Twitter, les syndicats en colère

  • A
  • A
Mathieu Kassovitz insulte des policiers sur Twitter, les syndicats en colère
La SGP Police-FO a dénoncé les "propos intolérables" de Mathieu Kassovitz.@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Le réalisateur avait insulté des policiers sur Twitter après l'annonce d'une opération au CHU de Nantes.

Plusieurs syndicats de police ont dénoncé un tweet de l'acteur et réalisateur français Mathieu Kassovitz et demandé que des poursuites soient engagées à son encontre. "Bande de bâtards", "belle bande de bons à rien", s'était emporté Mathieu Kassovitz sur son compte Twitter samedi dernier. Il réagissait à un message de la police nationale de Loire-Atlantique concernant une opération effectuée dans un hôpital nantais et dans lequel elle se félicitait de sa collaboration avec l'hôpital Saint-Jacques de Rezé (Loire-Atlantique) au sein duquel un trafic de drogue était suspecté. Ils ont finalement découvert quelques grammes de cannabis dans la chambre d'un patient.



Des "propos intolérables". La réponse insultante de Mathieu Kassovitz a indigné les policiers. Le syndicat SGP Police-FO en appelle au ministre de l'Intérieur Gérard Collomb pour porter plainte contre l'acteur. "Nous ne pouvons accepter que certains se permettent d'injurier les fonctionnaires de police", peut-on lire dans un communiqué partagé par un journaliste de LCI.



Un autre syndicat, l'Unsa Police, en appelle également au ministère de l'Intérieur : "L'Unsa Police sollicite que toutes les mesures soient prises, afin que ce type de comportement soit systématiquement poursuivi, et que la détermination du ministère de l'Intérieur à défendre notre institution s'exprime pleinement à l'encontre de M. Mathieu Kassovitz."  L'Unsa Police rappelle par ailleurs que "Monsieur Mathieu Kassovitz n'en est pas à son coup d'essai" dans ses déclarations visant les forces de l'ordre. Le 9 février dernier, il avait notamment écrit : "Ne pas dire : les policiers sont des enculés. Mais dire : les policiers sont des enculeurs."

De son côté, l'association MPC (Mobilisation des policiers en colère), a annoncé sur Facebook avoir déjà porté plainte. "Comme nous l'avions fait pour "l'affaire Théo", nous ne laisserons pas cet individu (Mathieu Kassovitz) surfer sur la haine anti-flic de la sorte", écrit-elle.

Par ailleurs, "au moins sept" policiers avaient déposé plainte, "à titre personnel", jeudi, en début d'après-midi, auprès du parquet de Nantes, pour "outrage". Sur son compte Twitter, la police nationale a elle répondu au cinéaste sur le ton de l'ironie.





Lors de la campagne présidentielle, Mathieu Kassovitz avait également vertement critiqué le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen. Le président de Debout la France avait lui aussi menacé l'acteur et réalisateur d'un dépôt de plainte