Mathieu, frère d'une victime : "Si le Bataclan réouvre, j'y serai"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le 13 novembre, Mathieu a perdu son frère, Cédric Mauduit, tué au Bataclan. Après avoir regardé l'hommage rendu aux victimes chez lui en famille, il témoigne sur Europe 1.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

"Il faut continuer à vivre, il faut continuer à aimer la musique". Mathieu Mauduit a assisté à l'hommage rendu vendredi aux victimes des attentats du 13 novembre de chez lui. Parmi ces victimes, son frère Cédric, tué au Bataclan. Il raconte ce qu'il a vécu sur Europe 1.

"Une cérémonie magnifique au delà de ce qu'on pouvait imaginer". En famille chez lui à Rouen, Mathieu confie son émotion devant la cérémonie. Il salue en particulier "un discours poignant" du président de la République : "Il dit qu'il faut continuer à vivre, qu'il faut continuer à aimer la musique, l'amour, l'art et la culture, que ça sera notre arme contre la barbarie et moi je le rejoins tout à fait sur ce point". Pour Mathieu, c'est "un bel hommage" même si il aurait souhaité qu'il n'y ait pas de cérémonie et que son grand frère soit toujours avec lui.

L'avenir du Bataclan. Malgré les événements, Mathieu est pour une réouverture de la salle de concert. "Je suis pour que le Bataclan redevienne une salle de concert, mais pas un lieu de pèlerinage, vraiment une salle de fête". Il affirme que si les Eagles of Death rejouent au Bataclan comme ils l'ont annoncé, il y sera. "C'est pour montrer que ces fanatiques, qui ne sont pas pour moi des êtres humains, ont perdu" ,explique-t-il.

C'est en tout cas un message de paix que Mathieu veut passer : "Je n’ai de haine que pour le monde dans lequel nous vivons et il appartient qu’à nous de rendre le monde meilleur. La vengeance et la violence, ça ne servira à rien".