Marie-Ange Laroche : "Cette affaire m’a carrément détruite"

  • A
  • A
Marie-Ange Laroche : "Cette affaire m’a carrément détruite"
Partagez sur :

A l’occasion de la sortie de son livre, Les larmes oubliées de la Vologne, la veuve de Bernard Laroche s’est confiée, mardi sur Europe 1.

"On ne m’a rien épargné", raconte Marie-Ange Laroche, mardi sur Europe 1. La veuve de Bernard Laroche, un temps suspecté de l'assassinat de Grégory Villemin en 1984 avant d'être tué par le père de l'enfant, sort mercredi Les larmes oubliées de la Vologne (L'Archipel), sa vision de l’affaire du petit Grégory.

"Si je me suis décidée aujourd’hui [à écrire ce livre], c’est pour parler un peu des dérapages, de la pression de la gendarmerie, beaucoup de choses que j’ai toujours gardées au fond de moi", explique Marie-Ange Laroche qui précise avoir écrit ce livre avant tout pour ses enfants. "Ils aimeraient bien savoir la vérité, eux aussi", raconte-t-elle.

"Il y a eu trop de dérapages, trop de mensonges", dénonce encore le veuve de Bernard Laroche avant d’ajouter : "Cette affaire m'a carrément détruite".

Lundi, Marie-Ange Laroche a indiqué qu'elle ne s'opposerait pas à l'exhumation du corps de son mari si la justice le demandait.

> Le combat de la veuve Laroche