Marc Machin : premier pas vers la révision

  • A
  • A
Marc Machin : premier pas vers la révision
Partagez sur :

Marc Machin a été condamné à 18 ans de réclusion criminelle pour un meurtre revendiqué depuis par un autre.

La Cour de révision a été saisie lundi de la requête en révision de Marc Machin, condamné à 18 ans de réclusion criminelle pour un meurtre revendiqué depuis par un autre. Cette saisine ouvre la porte à une éventuelle annulation de sa condamnation.

Pour Véronique Girard, la soeur de la victime, il est impossible d'imaginer une erreur judiciaire :



Le dossier sera donc transmis à la Cour de cassation siégeant en "Cour de révision", qui devra dire si les éléments nouveaux présentés dans l'affaire justifient ou non une annulation de sa condamnation et un nouveau procès. Une telle procédure de révision d'une condamnation criminelle définitive n'a débouché que six fois sur un nouveau procès dans l'histoire judiciaire française.

Marc Machin a passé six ans en détention pour le meurtre en 2001 d'une femme sous le pont de Neuilly dans les Hauts-de-Seine. Interpellé une dizaine de jours après les faits, le jeune homme de 19 ans à l'époque, avait avoué les faits au cours de sa garde à vue, parce que, avait-il expliqué plus tard, il en avait "marre des questions, des auditions et de la pression psychologique". Mais en mars 2008, un autre homme, David Sagno, s'était livré à la police, s'accusant de ce meurtre. Depuis l'empreinte génétique de ce dernier a été découverte sur un ongle de la victime.

Libéré en octobre 2008, Marc Machin, 27 ans, est toutefois retourné en prison pour une affaire distincte le 17 juin. Il a en effet été arrêté et mis en examen pour une "agression sexuelle aggravée" qu'il reconnaît avoir commise sur une jeune Canadienne, le 5 juin dernier à Paris.