Marc Machin placé en garde à vue pour viol sous la menace d'une arme à Paris

  • A
  • A
Partagez sur :

Marc Machin avait été condamné pour meurtre puis blanchi, il est aujourd'hui soupçonné d'avoir violé une jeune femme fin avril, à Paris.

Nouveau rebondissement judiciaire pour Marc Machin. Connu pour avoir été victime d’une erreur judiciaire, le trentenaire a été placé en garde à vue jeudi après-midi à Paris pour viol sous la menace d’une arme, a appris Europe 1, confirmant une information du Point

Soupçonné de viol et de vol. Comme le révèle le site de l'hebdomadaire, Marc Machin est soupçonné d’avoir violé une femme le 24 avril dans le 11ème arrondissement de Paris : il serait rentré armé à son domicile et l’aurait violée, sous la menace de l’arme. Il aurait ensuite pris la fuite, en emportant la carte bancaire de sa victime. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour "viol sous la menace d’une arme, vol avec arme et escroquerie".

Démêlés judiciaires. Marc Machin avait été condamné à 18 ans de prison pour le meurtre de Marie-Agnès Bedot, assistante de direction, dans les Hauts-de-Seine en 2001, avant d’être blanchi par la justice. Le véritable meurtrier, un SDF, avait fini par se dénoncer en 2008. Libéré avec une indemnisation de 650.000 euros pour avoir passé injustement sept ans en prison, Marc Machin a sombré dans la délinquance et a été ensuite condamné à plusieurs reprises pour violences volontaires sur une ex-compagne, agressions sexuelles et recel de vol de téléphone portable.