Manifestation interdite : CGT et FO cherchent une "solution" avec Cazeneuve

  • A
  • A
Manifestation interdite : CGT et FO cherchent une "solution" avec Cazeneuve
@ DOMINIQUE FAGET / AFP
Partagez sur :

Philippe Martinez pour la CGT et Jean-Claude Mailly pour FO ont été reçus par Bernard Cazeneuve mercredi en fin de matinée.

Les responsables de la CGT et de Force ouvrière (FO), à la pointe de la contestation contre la loi Travail, ont déclaré mercredi avoir discuté avec le ministre de l'Intérieur d'une solution possible après l'interdiction de la manifestation parisienne du 23 juin.


Mise à jour à 13 heures mercredi : les syndicats ont finalement obtenu le droit de manifester jeudi sur un parcours décidé par le ministère de l'Intérieur. Suivez l'évolution de la situation sur notre essentiel en direct

Des "discussions serrées". "C'est mieux quand on discute, plutôt que de parler par communiqués interposés. On va faire le point", a dit à la presse le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, à l'issue d'une réunion avec Bernard Cazeneuve à son ministère. Son homologue de FO, Jean-Claude Mailly, a précisé qu'aucune solution n'était arrêtée à ce stade après des "discussions serrées avec le ministre". Les deux dirigeants devaient désormais consulter les cinq autres membres de l'intersyndicale hostile au projet de loi El Khomri (FSU, Solidaires, Unef, Unl, Fidl). Un point de presse était prévu à 12h30.

Jean-Claude Mailly s'est dit "ni optimiste, ni pessimiste". "On est zens nous, j'aimerais bien qu'à Matignon ils le soient autant", a-t-il lancé.