Manifestation de Tamouls à Paris : 143 personnes en garde à vue

  • A
  • A
Manifestation de Tamouls à Paris : 143 personnes en garde à vue
Partagez sur :

Une manifestation non-déclarée de Tamouls près de la gare du Nord à Paris a dégénéré lundi soir. Les manifestants ont lancé des projectiles contre les forces de l'ordre qui ont répliqué à coup de gaz lacrymogène. 143 personnes sont placées en garde à vue.

"Peuple français, réagis" ou "M. Sarkozy, aidez nous, aidez nous" scandaientles 500 manifestants Tamouls qui défilaient sans autorisation, lundi soir près de la gare du Nord à Paris. Objet de leur rassemblement : dénoncer l'intervention de l'armée sri lankaise contre les rebelles tamouls. Ils ont aussi distribué des tracts annonçant que "1496 civils tamouls, dont 476 enfants" ont été tués lundi par l'armée du Sri-Lanka.

Rapidement, la manifestation a dégénéré. Vitres de bus cassées, scooter incendié, jets de projectiles contre les forces de l'ordre et des bus de la RATP ainsi que gaz lacrymogène. Selon la préfecture, quatre personnes, dont un policier ont été légèrement blessées lors des incidents. Au total, 210 personnes ont été interpellées et 143 placées en garde à vue. Originaires du sous-continent indien, elles sont soupçonnées de participation à un attroupement interdit et pour certaines de dégradations de véhicules ou encore de violences à agent de la force publique. Elles pourraient être poursuivis pour "attroupement armé".

Depuis deux semaines, la diaspora tamoule organise des manifestations pour appeler à la fin des hostilités au Sri Lanka.