Manif pour l'égalité : quelques centaines de personnes à Paris

  • A
  • A
Manif pour l'égalité : quelques centaines de personnes à Paris
Partagez sur :

VENT DEBOUT - Organisé juste avant la Manif pour tous, le rassemblement a "célébré la diversité de toutes les familles".

Ce "5 octobre", dans les rues de Paris, il n'y avait pas que les partisans de la Manif pour tous (MPT) : les opposants au collectif se sont, eux aussi, mobilisés place de la République à Paris. Cette "Manif pour l'égalité", organisée quelques heures avant la nouvelle démonstration de force de la MPT a rassemblé quelques centaines de personnes, selon l'estimation de l'AFP.



>> LIRE AUSSI - La Manif pour tous, toujours aussi déterminée, défile à Paris

"Célébrer la diversité de toutes les familles". Face à La Manif pour tous qui entend "défendre la famille" après avoir tenté de s'opposer au mariage homosexuel, l'objectif de ce rassemblement, place de la République, "est de montrer et de célébrer la diversité de toutes les familles en France", homoparentales ou pas, selon Guillaume Bonnet, membre d'"All Out", l'ONG à l'origine du rassemblement, qui défend les droits de la communauté homosexuelle.



>> LIRE AUSSI - La droite partagée sur la nouvelle Manif pour tous

"Pas de fin du monde depuis l'adoption de la loi Taubira". Pour Laurent Bellini, 45 ans, venu avec son compagnon à ce rassemblement, "la notion de famille telle qu'elle sera défendue cet après-midi (par la MPT) est dépassée au XXIe siècle. Depuis l'adoption de la loi Taubira et le premier mariage homo, il n'y a pas eu de fin du monde et pas de déclin de l'humanité", observe-t-il. Les manifestants de la Manif pour tous, selon lui, "prônent des valeurs dans leurs églises contre lesquelles ils vont manifester : l'amour du prochain, la tolérance".



>> LIRE AUSSI - Réforme du congé parental : une aubaine pour la Manif pour tous ?

"En quoi notre mode de vie les pénalise-t-il?". Bruno et Christophe, 40 ans, sont papas de deux jumelles de six mois nées aux Etats-Unis d'une mère porteuse. Le refus de la gestation pour autrui, dont le Premier ministre a affirmé vendredi qu'elle restera interdite en France, est l'un des piliers du combat de la Manif pour tous. "Les attaques et les propos de ces manifestants sont blessants : en quoi notre mode de vie les pénalise-t-il?", s'indignent Bruno et Christophe. "On nous traite comme des sous-parents".

>> LIRE AUSSI - La Rochère : la Manif pour tous "n’a pas bougé d’un iota"

Six Français sur dix favorables aux familles homoparentales. Selon un sondage Ifop pour l'Association des familles homoparentales (ADFH) publié dimanche, six Français sur dix considèrent qu'un couple d'homosexuels ou de lesbiennes vivant avec ses enfants constitue une "famille à part entière". "Nous, nous sommes dans l'amour, nous ne sommes pas dans le rejet de la différence, nous ne sommes pas dans la norme endoctrinée par des convictions religieuses. La diversité familiale en France, elle existe", assure Alexandre Urwicz, président de l'AFDH.



248.000 signataires de la pétition contre les attaques de la MPT. "All Out" a remis jeudi à la secrétaire d'Etat chargée de la famille, Laurence Rossignol, une pétition rassemblant plus de 200.000 signatures "pour soutenir l'égalité" de "tous les couples et toutes les familles". Depuis, la pétition en ligne continue d'attirer les signataires : ils étaient 248.000 dimanche après-midi.