MAM verse 300 euros aux policiers engagés aux Antilles

  • A
  • A
MAM verse 300 euros aux policiers engagés aux Antilles
Partagez sur :

Une prime de 300 euros va être octroyée pour chaque policier ayant pris part à des "événements exceptionnels" de "violences urbaines", notamment lors du sommet de l'Otan à Strasbourg ou des conflits sociaux en Guadeloupe et en Martinique.

Une "prime de résultats pour 'événements exceptionnels'" :dans une lettre au syndicat d'officiers Synergie, la direction générale de la police nationale (DGPN) annonce que la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a décidé d'accorder un bonus de 300 euros à chaque policier ayant été engagé sur "différents événements récents de violences urbaines".

La direction de la police cite notamment des incidents survenus aux Mureaux (Yvelines), à Bastia ou en marge du sommet de l'Otan à Strasbourg, ainsi que lors des conflits sociaux aux Antilles.

Le nombre de policiers concernés par le versement n'est pas précisé. Les policiers blessés "en service" ou ceux "ayant accompli des actes de courage et de dévouement particuliers" percevront une prime de 300 euros supplémentaires.