Maltraitances filmées dans une maison de retraite: trois lycéennes poursuivies

  • A
  • A
Maltraitances filmées dans une maison de retraite: trois lycéennes poursuivies
Le Château de Louche est un établissement qui accueille des personnes âgées dépendantes (EHPAD)@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Les trois adolescentes participaient à un stage pratique dans un établissement d'Île-de-France.

Des tapes et des mises en scène "indignes" : trois lycéennes sont poursuivies pour des maltraitances sur des pensionnaires d'une maison de retraite de Seine-et-Marne, qu'elles ont filmées lors d'un stage et diffusées sur internet. Des "actes graves" dénoncés dimanche par la secrétaire d'Etat aux personnes âgées.

Ils ont été commis à partir de lundi, lorsque trois adolescentes de 16 et 17 ans débutent un stage pratique au Château de Louche, un établissement qui accueille des personnes âgées dépendantes (EHPAD) dans le paisible village d'Annet-sur-Marne, à une quarantaine de kilomètres à l'est de Paris.

33 vidéos. Dès le premier jour, elles entreprennent d'humilier trois résidents atteints d'Alzheimer, filment leurs forfaits et les postent sur la plateteforme Snapchat, qui permet de partager des vidéos qui disparaissent après quelques secondes. Pas moins de 33 films seront diffusés et visionnés 340 fois en début de semaine, ont expliqué à l'AFP les gendarmes qui ont interpellé les jeunes filles, dénoncées par des camarades "émus" par la violence des images.

Trois motifs de poursuites. Les trois stagiaires ont été mises en examen vendredi pour violences en réunion avec préméditation, diffusion sur internet de scènes de violence et atteinte à la vie privée, et placées sous contrôle judiciaire, a indiqué le parquet de Meaux à l'AFP.