Maltraitance sur une fillette à Bourges : le Défenseur des droits se saisit du dossier

  • A
  • A
Maltraitance sur une fillette à Bourges : le Défenseur des droits se saisit du dossier
Jacques Toubon, le Défenseur des droits.@ LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :

Le Défenseur des droits a décidé vendredi d'effectuer une enquête afin de déterminer comment les services publics avaient suivi la situation de la fillette victime de maltraitance, aujourd'hui dans le coma.

Le Défenseur des droits, chargé notamment de défendre les droits de l'enfant, a décidé de se saisir du dossier concernant une fillette de six ans, portant des signes de maltraitance et qui, plusieurs jours après son admission à l'hôpital de Bourges, se trouvait entre la vie et la mort. "Le Défenseur des droits décide de se saisir d’office afin d’effectuer une enquête sur la mise en œuvre, par les services publics, tant du suivi de la situation de cette famille et de cette enfant que de l’application des décisions qui auraient été prises la concernant", a précisé le Défenseur des droits dans un communiqué diffusé vendredi.

Cinq personnes mises en examen. La fillette avait été amenée "sous une fausse identité" le samedi 30 décembre au centre hospitalier de Bourges, selon le procureur de la République de Bourges Joël Garrigue. Jeudi, cinq personnes de sa famille ont été mises en examen.

Un placement ordonné en octobre. La petite fille faisait l'objet d'une procédure d'assistance éducative depuis le mois de juin 2017. Le juge des enfants avait ordonné son placement au mois d'octobre. Cependant, ni les services sociaux ni les services de police n'étaient parvenus à retrouver l'enfant, sa mère ayant manifestement fait tout son possible pour s'y soustraire, a précisé jeudi le procureur de la République de Bourges.