Maladresse d'un sujet d'examen de droit : "À quoi sert François Hollande ?"

  • A
  • A
Maladresse d'un sujet d'examen de droit : "À quoi sert François Hollande ?"
Les étudiants en première année de licence de droit de l'Université d'Angoulême - La Couronne ont eu trois heures pour disserter sur les pouvoirs et les prérogatives du président de la République.@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Les étudiants en première année de licence de droit à l'université d'Angoulême-La Couronne devaient répondre à la question : "À quoi sert François Hollande ?"

"À quoi sert François Hollande?" : c'est l'un des deux sujets de droit constitutionnel sur lesquels devaient plancher les étudiants de l'université d'Angoulême-La Couronne, en Charente, le 28 avril, a rapporté lundi La Charente Libre.

Les étudiants en première année de licence ont eu trois heures pour disserter sur les pouvoirs et les prérogatives du président de la République. Un étudiant a publié le 11 mai sur Facebook une photo des sujets, qui a amusé les utilisateurs du réseau. L'autre sujet, plus aride, s'intéressait au "rôle du Conseil constitutionnel dans la formation du bloc de constitutionnalité".

"Les étudiants ne se sont pas plaints". C'est une "maladresse de formulation, peut-être une erreur de jeunesse", a expliqué lundi soir à France Info Philippe Lagrange, doyen de la Faculté de Poitiers (dont dépend Angoulême-La Couronne). "Il n'y a pas d'affaire, les étudiants ne se sont pas plaints, ce collègue n'est pas hostile au président et se garderait bien de porter quelque jugement que ce soit sur son action", a assuré l'universitaire. Et d'ajouter que son jeune collègue avait peut-être cherché par cette formule-choc à susciter "l'intérêt des étudiants".