Magnanville : gardes à vue levées pour trois hommes dans l'entourage du terroriste

  • A
  • A
Magnanville : gardes à vue levées pour trois hommes dans l'entourage du terroriste
Un couple de policiers a été tué à son domicile par un terroriste de Daech en juin.@ AFP
Partagez sur :

Les trois personnes en garde à vue depuis leur arrestation lundi dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un couple de policiers à Magnanville ont été relâchées jeudi. 

Les gardes à vue de trois hommes dans l'entourage du djihadiste qui a tué en juin un policier et sa compagne à Magnanville dans les Yvelines, ont été levées jeudi soir, a appris l'AFP de source judiciaire. Les trois hommes, âgés de 22, 25 et 39 ans, avaient été arrêtés lundi lors d'une opération de la sous-direction antiterroriste (Sdat) de la police judiciaire. Les enquêteurs cherchaient à savoir s'ils avaient pu être au courant du projet du tueur ou lui avoir apporté une aide logistique, d'après une source proche de l'enquête.

Deux Français déjà mis en examen. Le terroriste de Magnanville, âgé de 25 ans, a assassiné le 13 juin un couple de policiers, Jean-Baptiste Salvaing, 42 ans, commandant de police et adjoint du commissariat des Mureaux, et Jessica Schneider, 36 ans, agent administratif du commissariat voisin de Mantes-la-Jolie, à leur domicile de Magnanville, avant d'être abattu par les policiers du Raid. L'attaque a été perpétrée au nom du groupe djihadiste État islamique. A ce jour, deux Français sont mis en examen dans cette affaire, soupçonnés d'avoir pu jouer un rôle de soutien logistique.