Lyon-III, première fac de France sur Second Life

  • A
  • A
Lyon-III, première fac de France sur Second Life
Partagez sur :

La faculté de droit de Lyon a ouvert vendredi un espace sur l'univers virtuel en 3D, qui permet notamment de télécharger des cours.

La grève dans les transports ne sera plus une excuse valable. Les étudiants inscrits en faculté de droit à Lyon-III peuvent désormais télécharger des cours à distance ou consulter huit cents documents couvrant les quatre premières années, des exercices en ligne et de l'actualité juridique, grâce à l’espace que l’université vient d’ouvrir sur la plate-forme virtuelle Second Life.

Pour l'instant, l'espace ne compte qu’un amphithéâtre et une salle de travaux dirigés, où les internautes étudiants et enseignants, via leurs avatars, peuvent se donner rendez-vous. Mais à terme, "on peut imaginer reconstituer une salle d'audience pour suivre le fil de procès inventés à des fins éducatives", précise Gérard Delabre, l'un des responsables de la faculté de droit virtuelle (FDV), qui a ouvert en 2000.

Cette nouvelle avancée du e-learning est une aubaine pour les gens qui ne peuvent pas se déplacer, pour des raisons professionnelles ou médicales, explique Hervé Croze, qui dirige le Centre droit et nouvelles technologies (CDNV) de la faculté de Lyon. C'est également un bon moyen de pallier des installations trop petites pour le nombre d'étudiants et une bonne nouvelle pour l'environnement, ajoute-t-il sans rire.

En ces temps de grippe A, la faculté virtuelle et son espace sur Second Life pourraient également trouver une utilisation qui n'avait pas été imaginée lors de leur lancement : l'enseignement à distance en cas d'épidémie à Lyon.